Pistes cyclables

Nouvelles pistes cyclables au Mans

Nouvelles pistes cyclables au Mans

Dans le cadre du déconfinement, de nouvelles pistes cyclables ont été aménagées dans la ville du Mans dans le but d’encourager le déplacement en vélo. Le vélo, comme on le sait tous, est un moyen de transport dit « vert » car il est à la fois écologique et économique.
Il permet de respecter les mesures de distanciation d’un mètre et d’éviter l’utilisation des transports en commun. Il permet aussi aux habitants de la ville de pratiquer un peu de sport après ces longues journées de confinement et de réduire le temps des trajets.

La première phase du projet

Au Mans, la collectivité a décidé la mise en œuvre de nouveaux itinéraires cyclables et la première étape de ce projet est l’aménagement de l’avenue Bollée, l’un des principaux axes vers le centre-ville.
D’après la déclaration officielle : « La section de l’avenue Bollée, actuellement en deux fois deux voies, entre l’intersection Chanzy/De Gaulle jusqu’à l’intersection avec la rue de la Mariette, sera ainsi réservée dans les deux sens, sur sa voie de droite aux vélos, et ce de manière pérenne, au-delà du 11 mai 2020 ». Ainsi, différents travaux ont été entamés pour concrétiser ces paroles, ne citant que les traçages au sol, les interventions de voirie et la reprogrammation des feux tricolores.

Les autres itinéraires cyclables encore à l’étude

Une fois que cette première phase est assurée, l’aménagement d’autres itinéraires cyclables est à l’étude dans la ville, dont le quai Louis Blanc entre le pont Gambetta et le pont Yssoir qui permet une continuité cyclable le long de la Sarthe, et une voie de la rue Voltaire dans la logique de prolongation vers les quartiers pour les vélos.
Par ailleurs, la collectivité étudie également la possibilité d’aménager des dispositifs de sécurisation de voie vélo dans l’avenue Olivier-Heuzé toujours afin de favoriser et de faciliter la pratique du vélo dans la ville.

Les objectifs du Gouvernement

En outre, le territoire du Mans Métropole dispose en ce moment de 110 km de bandes cyclables et envisage l’aménagement d’un réseau de 250 km jusqu’en 2030. C’est donc un projet prévu sur le long terme afin de lutter contre la propagation du coronavirus et qui peut remettre en question les modes de déplacements dans la ville du futur.
Enfin, il convient de noter que l’aménagement de pistes cyclables n’est pas la seule initiative qui a été prise par le Gouvernement ces dernières semaines, il y a aussi les autres coups de pouce : achat de vélo électrique, réparation vélo, stationnement vélo et formation mécaniciens.

Partagez cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *