Aides écomobilité

Déconfinement à vélo à La Rochelle

Favoriser le déplacement à vélo sur le littoral

Le vélo est le moyen de déplacement à privilégier durant la phase de déconfinement. Il permet en effet de respecter les mesures de distanciation physique et d’éviter le rassemblement dans les transports collectifs. Il constitue aussi un moyen de transport « vert » qui est à la fois écologique, économique et pratique.
A La Rochelle comme dans plusieurs autres villes françaises, un « Coup de pouce vélo » a été proposé par le Gouvernement afin d’encourager le cyclisme. Celui-ci se traduit par une aide de 50 euros qui permet aux cyclistes de remettre en état leur bicyclette afin de pouvoir l’utiliser.

Le « Coup de pouce vélo » à La Rochelle

Cette subvention sur les réparations vélo est accessible à tous à condition que chaque intéressé suive les démarches indiquées sur la plateforme gouvernementale. Il faut juste choisir un prestataire agréé sur ce site et envoyer une photo du deux-roues à réparer ainsi que quelques documents tels qu’une copie de sa carte d’identité, de son passeport ou de son permis de conduire.
Le jour du rendez-vous, il faut ramener le Smartphone avec lequel le cycliste a contacté le mécanicien réparateur et dévoiler à celui-ci le code reçu par SMS afin d’appliquer directement le forfait de 50 euros sur la facture.
Bien sûr, si les dépenses dépassent cette somme, la différence sera à la charge du bénéficiaire. Ce qui signifie donc que si la facture atteint par exemple 80 euros, le cycliste devra payer les 30 euros de différence. Il y a lieu de rappeler que cette aide forfaitaire ne concerne que les frais liés aux réparations du vélo comme les coûts de changement de freins, de pneus, de lumières ou de chaîne.

Les autres mesures prises par l’agglomération rochelaise

Outre ce « Coup de pouce vélo », de nombreuses nouvelles pistes cyclables ont été aménagées dans le centre-ville rochelais et dans sa proche périphérie. C’est le cas par exemple de celles qui parcourent le quai Maubec, le boulevard Joffre et la rue Pierre-Loti. Cela se concrétise généralement par des marquages au sol.
Par ailleurs, d’autres mesures complémentaires ont également été prises par l’agglomération rochelaise afin d’encourager davantage l’usage du vélo. Parmi ces mesures, citons par exemple l’installation de 300 arceaux supplémentaires et la prime pour l’achat d’un vélo électrique qui a été doublée de 100 à 200 euros minimum. Comme on le sait tous, le vélo électrique permet de parcourir sans effort jusqu’à 30 km dans une journée. Ce qui constitue donc une excellent alternative en cette période de déconfinement.

Partagez cette page