Aides écomobilité

Aides du gouvernement pour faire réparer un vélo

Aides gouvernementales pour réparer son vélo

Le vélo constitue une bonne solution de déplacement durant la phase de déconfinement. C’est pourquoi le Gouvernement a investi de grosses sommes dans l’aménagement de pistes cyclables et de stationnement de deux-roues. Il y a un mois, le ministère de la Transition écologique et solidaire a même annoncé qu’il donnerait un coup de pouce aux personnes qui décident d’utiliser le vélo au quotidien. Cela se traduit par un forfait de 50 euros pour faire réparer son vélo d’occasion.
Voici l’essentiel à savoir sur cette aide forfaitaire.

Qu’entend-on par aide forfaitaire de 50 euros ?

Le forfait de 50 euros est proposé à tout cycliste qui veut remettre en état son vélo. Il s’effectue par l’intermédiaire d’un réseau de réparateurs référencés et est disponible dès la levée du confinement.
Il faut noter que ce genre d’aide de l’Etat peut couvrir différents frais de réparation, que ce soit le coût de réparation ou de changement de freins, de lumières, de pneus, de chaîne, de dérailleur… Ainsi, le cycliste n’aura donc pas à payer les dépenses liées à son vélo tant que celles-ci ne dépassent pas les 50 euros.

Comment bénéficier du forfait de 50 euros ?

Pour bénéficier de cette aide gouvernementale, il faut aller sur la plateforme de réparateurs agréés dénommée « Coup de pouce vélo ». La liste de tous les réparateurs vélo qui participent à cette opération est disponible sur ce site depuis le 11 mai 2020, ainsi que les conditions requises pour l’obtenir.
Il faut prendre rendez-vous avec le réparateur par téléphone ou par mail et présenter un justificatif d’identité valide (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire ou titre de séjour). Le jour J, il faut venir avec le téléphone qui contient le code SMS envoyé, et le forfait de 50 euros sera appliqué directement sur la facture.

L’aide de 50 euros dans le cadre du programme de CEE

Il y a lieu de préciser que cette aide de 50 euros fait partie du programme de CEE ou certificat d’économie d’énergie « Alvéole » qui vise à faciliter la pratique et le retour au vélo.
Ainsi, elle est donc proposée parallèlement avec la prise en charge jusqu’à 60% des coûts d’installation de places de stationnement temporaire pour vélo, les formations gratuites dites « Coup de pouce remise en selle » et la prise en charge jusqu’à 400 euros par l’employeur des frais de déplacement de ses salariés sur le trajet domicile-travail appelé « forfait mobilités durables ».

Partagez cette page

Une réflexion au sujet de « Aides du gouvernement pour faire réparer un vélo »

Les commentaires sont fermés.